Je me rappelle avoir découvert Instagram comme une jeune femme émerveillée par ce monde encore discret et relativement préservée. A l’époque mon profil était ouvert à tous, je partageais des bouts de vie. Echangeais en toute confiance, loin de la supra’exposition facebookienne. J’aime les réseaux sociaux, et je ne m’en cache pas. Ce d’autant plus que c’est mon principal outil de travail.

Cependant, avec le temps, j’ai pris conscience qu’il fallait parfois s’en méfier. Ne pas tout écrire. Se préserver. Parler de choses futiles et belles. Ne pas tomber dans le côté « Confession Intime » que certains apprécient tant !

Instagram, c’est justement le moyen de sortir de cela. Juste des images. Qui parfois parlent plus que les mots. Reflets des petits et grands bonheurs du quotidien. Des petits tracas. Une communauté soudée. Finalement on s’attache aux personnes que l’on suit. On aime avoir leur petit mot. Leur faire un petit coucou. Instagram, où comment tisser des liens à distance. Qui parfois deviennent réels.

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de cette addiction. Parfois je me demande si à 50 ans, 60 ans, 70 ans  j’aurais encore l’envie de partager ces quelques grammes de vie. Une photo de mon mari et moi avec nos enfants, une photo de mes pieds de mamie au bord de la mer ? Une photo de mes premiers cheveux blancs ? Mon départ à la maternité ? Ma crème anti-ride ? Mon départ en retraite ?

Je me demande si Instagram est une passion de « jeune ». Je ne crois pas. Car on a tous besoin d’exister aux yeux des autres. Et il serait hypocrite de penser qu’Instagram n’est pas un moyen supplémentaire pour le faire. Les réseaux sociaux seraient-ils le mal du siècle ? Car cette addiction peut parfois être à double-tranchant.

Je me demande si un jour je n’en aurais pas assez de mettre ces photos en ligne. Si j’arriverais à me détacher de ce média. Surtout quand je vois la tournure qu’il prend…La publicité fera bientôt son entrée. De plus en plus de monde. On privatise pour se protéger. Choix que j’ai fait depuis quelques temps déjà. Sans parler des abonnés absents. Qui ne likent pas, qui n’interagissent jamais. Alors hop. Adieu.

Aujourd’hui, malgré ce constat ambivalent, j’ai envie de vous parler de mon Instagram. Car il m’arrive souvent de regarder les photos que j’ai publiée. Parfois elles me font rire, d’autres fois ça m’émeut. Ça me rappelle des moments importants de ma petite vie. Ou des moments futiles et rigolos. Des moments d’égocentrisme assumé. Bref, ma petite vie quotidienne avec ses joies, ses peines, ses moments drôles et idiots.

1. Mon Instagram

{anonymous}_bavarde

Vous le savez déjà, je ne compte pas dévoilé mon nom ici. Mon identité de bavarde me suit depuis ma plus tendre enfance. J’ai donc choisi de décliner ce qualificatif sur mes blogs et mon compte instagram.

A ce jour, j’ai partagé 1230 photos.

2. Depuis quand ? 

Le 21 mai 2011. J’étais alors en licence sciences po/com à Paris 2. C’est justement la photo ci-dessous qui marque le début de mon aventure sur Instagram !

3. La première photo que j’ai posté 

Une promenade avec mon Amoureux à la Fête Foraine de Paris. Chaque année un petit tour, avec une bonne barbe à papa. Le plaisir de voir les gens s’amuser. Nous on discute de tout et de rien…et on termine par un tour du grand lac du bois de Vincennes.

fête_foraine_paris_mai_2011

4. Vais-je souvent sur Instagram ? 

Avant j’y allais très souvent, quelques minutes par ci, par là pendant la journée. Maintenant je consulte le matin en me levant et le soir (en rentrant à la maison ou quand je glandouille dans le canapé).

5. La pire photo que j’ai posté 

Notre voiture sur « extincteurs ». On a fait cette malheureuse découverte il y’a 6 mois. Je me revois encore pleurer de rage !

voiture_pneus_vol_6_months_ago

6. La photo qui a eu le plus de succès 

Je n’allais pas remonter sur 2 ans…donc j’ai remonté sur les deux dernières semaines ! Il s’agit d’une photo de moi en sari. 46 likes qui me font dire que je devrais adopter cette tenue plus souvent (ce d’autant plus qu’on y est à l’aise!). Projet : partir en Inde 😉

sari_girl_bollywood_princess_3_days_ago

7. Mon nombre d’abonnés ?

Mon compte étant privé, j’ai actuellement 182 followers. Je fonctionne au feeling lorsque l’on m’ajoute, certaines personnes passent donc à la trappe. Je ne suis pas à la course aux followers…ni au nombre infini de comptes suivis. Je suis 280 personnes (dont certaines sont d’ailleurs inactives. Un ménage s’impose !)

followers_IG_bavarde
8. La dernière personne a avoir aimé une de mes photos

Mon meilleur ami !

9. Une personne ou marque connue que je suis

La blogueuse US Tanesha Awasthi. Je la trouve magnifique et elle est une belle source d’inspiration pour moi qui suis également une fille avec des courbes 🙂

girlwithcurves on Instagram - Google Chrome

10. Mes trois photos préférées 

Dur de choisir parmi 1230 photos ! Mais voici mes trois photos préférées !

neon_perfect_day_8_months_ago
 – Deux cadeaux offerts à Noël dernier par une amie pleine de pep’s et ma petite soeur chérie –

hendaye_10_months_ago
– Mon copain et ma grand-mère. Chez nous, à Hendaye –

mona_tona_mariage_6_months_ago

Mes grands-parents le jour de leur mariage en 1957. Une belle bretonne qui rencontre un Don Juan espagnol à San Sebastian…et l’amour !

Share: