« New York, concrete jungle where dreams are made of, there’s nothing you can’t do. Now you’re in New York, these streets will make you feel brand new, big lights will inspire you. Hear it for New York, New York, New York« 

Empire State of Mind

new-york-city-et-si-on-bavardait-voyage

Vous aurez sûrement reconnu les paroles de la très belle chanson-hommage d’Alicia Keys à sa ville chérie qu’est New York. A l’heure qu’il est je suis en train de boucler mes valises. Mon avion décolle dans quelques heures. Je le réalise à peine, mais je serai bientôt avec ma sœur et ma mère en train de fouler le bitume de la ville qui ne dort jamais. Une bonne semaine de printemps pour découvrir cet endroit fou qui nous fait rêver depuis très longtemps.

Demoiselle Control Freak – qui essaie de se soigner- j’ai pris bonne note des choses à faire en épluchant telle une élève studieuse des guides, les articles de blogueuses et voyageurs ou en sollicitant mes amies chéries récemment parties (cass-dédi Fanny et Elo, si vous passez par là).

New York est une ville immense que j’ai envie de découvrir, de ressentir et de vivre pleinement. Et ça commencera d’ailleurs par un petit footing matinale à Central Park (pincez-moi je rêve éveillée!!)

Je pense que nous allons revenir bien grasses (merci la gastronomie US) et les valises blindées de shopping. Que je fais faire une tonne de photos telle une paparazzi…l’occasion de vous faire de jolis billets en rentrant !

Je vous dis donc à dans quelques jours…

XoXo

Share: