Je me rappellerais toujours cette journée. Comment l’oublier ? Je sortais du collège, j’avais onze ans. J’étais contente car un cours avait été annulé. J’étais sur le chemin de la maison. Et je disposais de toute un après-midi pour me détendre.

Cartable jeté dans l’entrée, TV allumée et moi, allongée dans le canapé. Dans une totale incompréhension. Zapping…et interrogations « Pourquoi toutes les chaines passent-elles le même film d’action-catastrophe ? » 

Et puis j’ai compris que les Etats-Unis vivaient l’horreur. J’ai compris que ces gens qui hurlaient, leurs visages effrayés, la fumée, la  tour nord en flamme, ce n’était pas un jeu cinématographique. C’était la réalité. Je me rappelle mon effroi lorsque le second avion s’est encastré dans la tour sud.  Les frissons parcourant ma colonne. Ma profonde tristesse et le choc de voir des gens se jeter dans le vide.

Lorsque nous sommes allées à New York, la visite de Ground Zero était indispensable. Sorte de pèlerinage que nombre de touristes ont envie de réaliser, tant cet événement a marqué les esprits et notre époque. Nous en faisions partie.

Cet endroit m’a impressionnée par sa majesté. L’endroit est beau, et cela en est troublant. Les vibrations sont assez fortes et fouler cette zone, où près de 3000 personnes ont péri, m’a beaucoup ému. J’avoue avoir peine aujourd’hui à vous exprimer mon ressenti. C’est une visite qui ne laisse pas indifférent. J’étais partagée entre la volonté d’immortaliser cette visite et l’adoption d’une attitude discrète propre à tout lieu de recueillement. Sourire sur les photos était compliqué. A la fin, je me suis davantage détendue. Car j’étais heureuse d’avoir pu y venir. Heureuse d’avoir de façon modeste rendu hommage à ces gens morts pour rien. Heureuse de constater que malgré l’horreur, ils en ont fait un très bel endroit (le temps clément lui donnait encore plus de majesté).

Bref, les photos parlent plus que les mots…alors je vous laisse avec quelques unes d’entre elles.

ground-zero-nyc-et-si-on-bavardait-9ground-zero-nyc-et-si-on-bavardait ground-zero-nyc-et-si-on-bavardait-2ground-zero-nyc-et-si-on-bavardait-5 ground-zero-nyc-et-si-on-bavardait-3 IMGground-zero-nyc-et-si-on-bavardait-4 ground-zero-nyc-et-si-on-bavardait-6 ground-zero-nyc-et-si-on-bavardait-7 ground-zero-nyc-et-si-on-bavardait-8us-flag-wall-street-NYC-trip-et-si-on-bavardait

Share: