Une Bavarde, c’est quelqu’un qui parle beaucoup et parfois un peu trop d’elle. Egocentrique ? Non, raconter ma vie, c’est aussi un moyen d’en apprendre plus sur mes interlocuteurs. La confidence attire la confidence non ? Bon rassurez-vous, cela ne va jamais trop loin – le remake du Loft ou de Secret Story, non merci.

J’en parle souvent ici, je suis partagée entre la volonté de vous raconter plein de choses, mais aussi la volonté de me préserver. La vie privée doit le rester, même si parfois je m’autorise quelques indiscrétions et #3615malife (avec notamment les petits bonheurs). Cet article n’a rien d’original, ou plutôt c’est la thématique qui ne l’est pas. Je me nourris d’un certain nombre de lectures bloguesques, et ces articles me séduisent très souvent : un blog, c’est une personnalité avant tout (et surtout !). Ainsi, en savoir plus sur la petite nana qui pianote derrière son écran est quelque chose qui me plait. Cela créé une certaine proximité.

A mon tour, j’ai donc eu envie de vous lister des petites choses inédites (ou pas). Il faut dire que je papote tellement ci et là que vous lirez peut-être une anecdote ou un détail que vous connaissez déjà.

1- Petite, j’étais mauvaise perdante. Je me souviens d’une fois, j’avais perdu à un jeu de société (Titanic ou Les mystères de Pékin…). J’ai pleuré et boudé sous la table pendant un très long moment. Maintenant, je ne boude plus, je ne pleure plus…Mais je n’aime toujours pas perdre.

2- Je suis hyperlaxe (c’est pratique au Yoga pour faire le chien tête en bas, le chien trois pattes ou encore la position du cygne).

3- Je suis devenue une psychopathe de la désinfection des mains et de la parano microbienne : quand je vois quelqu’un éternuer près de moi, j’arrête de respirer. Je ne tiens plus les barres de métro les mains nues et j’évite d’en ouvrir les portes. Après chaque poignées de mains c’est solution anti-bactérienne (ou lavage de mains à l’eau bien savonneuse). Et surtout quand je vois un truc dégueux, j’ai toujours une pensée (voire un texto) pour mon amie C. qui m’a transmis ce toc salvateur (ou pas tant cela vire parfois à l’obsession).

4- J’ai une addiction au chocolat noir. J’en mange une tablette par semaine, et j’en ai toujours une dans mon sac à main (et au bureau, et à la maison…).

5- J’ai peur de l’eau. Merci le maître nageur de l’école qui a eu la bonne idée de me jeter dans le grand bain à 6 ans. Depuis, je ne veux plus aller là où je n’ai pas pied. Adieu plongée.

6- Je souffre parfois d’hyperphagie. Je traverse une légère crise en ce moment (merci le stress au bureau…) que j’ai beaucoup de mal à gérer. Mais mes vacances prochaines devrait m’aider à résoudre cela !

7- Je suis convaincue que la bienveillance et l’optimisme attire la positivité dans la vie…

8- …pour autant cela ne m’empêche pas de râler. On va dire que je m’exprime un bon coup, et après ça passe !

9- Quand j’ai faim, je me « coupe du monde » comme dirait ma soeur. Je ne parle plus, j’ai le regard vide et exaspéré…et je mords (enfin presque !). La preuve en image

DSC_0930

10- J’adore faire des vidéos cons-cons à mes proches, genre je me filme en chantant, en dansant comme une débilos…

11- Je zappe facilement les gens. Je m’explique : mes amis, ma famille etc…m’écrivent des sms, m’appellent, m’envoient des whatsapp…je lis, j’écoute, je me dis que je répondrai après. Et j’oublie. Avec ma maman, ma soeur etc…ça passe. Parfois avec certains amis, ça casse (ou presque.). J’essaie de faire des efforts là dessus, et je pense être plus attentive depuis quelques temps.

12 – Je ne lis jamais les articles des catégories « Beauté » et « Déco » d’Hellocoton.

13 – L’odeur du lait et le goût de la coriandre me donne envie de vomir (et pas que littéralement).

14 – Je suis une véritable fan de Frida Kahlo. Cette femme me fascine pour ses peintures, pour son audace, pour ses amours, pour ses lettres. Un véritable coup de coeur.

15 – Enfant et ado, je faisais une fixette sur la note 14/20. C’était le palier à franchir pour estimer que j’avais réussi mon devoir.

Share: