Il y a quelques temps, ma copine Delphine (vous savez, l’illustratrice de talent, qui fait aussi des faire-parts) a suscité ma curiosité avec un projet secret. On devait se voir, histoire de passer un moment ensemble, discuter de son projet…mais nos agendas respectifs (mea culpa…j’avoue que le mien est assez rempli) n’aidant pas, j’ai fini par découvrir de quoi il en retournait par mail…et quelle ne fut pas ma surprise en lisant ceci :

On vend… du cul. Mais pour les filles! Non attends, ne pars pas!

Bon, entre nous, je n’ai pas eu envie de partir (fille pas prude inside). Au contraire, je me suis dit que cela pouvait être intéressant de parcourir la suite du mail, et surtout découvrir ledit bonbon.

Vous le savez sûrement, j’adore les mots : écrire et lire sont mes plus grandes passions. J’ai une certaine exigence en termes de littérature, ce qui ne m’empêche pas d’avoir lu des choses comme 50 nuances de Grey ou Lovely Game. C’est distrayant, souvent excitant, mais niveau écriture cela laisse souvent à désirer : on en parle des scènes de sexe quasi identiques à chaque chapitre de 50 nuances ? Niveau richesse linguistique, on n’est pas servi. Vous me direz certainement « Nous on s’en fout, on veut juste avoir le feu aux joues ! ». Vous avez raison…j’ai moi même eu le feu aux joues…mais les mêmes phrases pour décrire les scènes de sexe, à la longue c’est usant.

Heureusement, il y a des personnes comme Delphine et Nico (son amoureux) qui ont des bonnes idées et nous proposent un service de qualité (perso, je suis CONQUISE).

Du coup, Rose Bonbon, c’est quoi ?

Bien plus qu’une friandise, il s’agit d’un site te permettant de lire des nouvelles coquines. Ce qui est chouette, c’est qu’à la fin tu réponds à deux question qui permettent de préparer l’envoi de la nouvelle suivante. En gros, tu peux dire si l’histoire correspondait à tes attentes : assez hot, pas assez…

Tous les 15 jours (environ, car la date de l’envoi est secrète, histoire de te faire frémir d’impatience), tu reçois une petite notification pour te dire que ta lecture est disponible sur ton compte.

rose bonbon, écriture érotique founes

Tu nous as saoulées avec ton pavé sur la qualité de l’écriture, chez Rose Bonbon, c’est comment ?

Et bien, je dois dire que c’est très bien écrit. Rose Bonbon est aussi exigent sur les qualités littéraires des auteurs, et cela se remarque ! Côté intrigues ? Nous sommes d’accord que la sexualité, l’idée que l’on s’en fait, et les pratiques que l’on a, sont des choses très subjectives. Cependant, j’ai toujours eu le sentiment que les histoires proposées étaient crédibles. Pas comme 50 nuances : la vierge effarouchée qui découvre un donjon SM sans flipper, franchement, vous y croyez ?

Avec Rose Bonbon, j’ai toujours apprécié mes lectures, et ai trouvé que ces dernières correspondaient à mes attentes (merci les fameuses questions en fin de récit et le petit curseur « + chaud » « – chaud »). Quand à la durée du plaisir…entre 20 et 40 minutes. Une vraie histoire donc avec préliminaires, passion et orgasme intellectuel (bon j’exagère, mais les récits ne sont ni trop courts, ni trop longs !)

Hum…Ok, tu lis des trucs érotiques ? Mais c’est discret ? Je me vois pas lire une histoire super super excitante dans le bus ou pendant ma pause déj au bureau.

Oui, c’est super discret tout simplement car il n’y a aucun illustration. Aucun risque d’être prise en flagrant délit 😉 La lecture sur mobile ou tablette est d’ailleurs très confortable.

Que vous dire de plus ?

  • Les histoires publiées sur Rose Bonbon sont des exclusivités
  • Que tu sois libertine, catin*, ou romantique…tu trouveras forcément une histoire à ton goût !
  • L’abonnement coûte 4,99 euros par mois, mais…
  • Rose Bonbon est en pleine évolution : catalogue inépuisable et bientôt une application mobile, de nouvelles formules d’abonnement, la possibilité de télécharger les écrits…

*Si tu suis, tu as compris que je fais référence à une chanson de Mylène 😉

Pour en savoir plus, rendez-vous sur https://www.rose-bonbon.fr/

rose bonbon, écriture érotique cerveau

 

 

Share: