En ce début de semaine, je me suis dit que partager avec vous deux, trois petites choses ne pouvaient pas faire de mal. Même si mon cerveau a oscillé ce week-end entre « est-ce utile de venir vous raconter des bribes de quotidien, sans pour autant vous apporter quelque chose d’utile ? » et « A quoi bon ? Autant le fermer (le blog) ». Je pense que cette question existentielle sera permanente tant que je n’aurai pas compris que l’utilité est quelque chose de subjectif et pas forcément matériel. Je pense aussi que nous sommes parfois plusieurs à avoir ce genre de réflexions…car j’ai découvert ce matin dans mon Feedly un article tout frais de DollyJessy portant justement sur son utilité en tant que blogueuse (et plus largement du sens que l’on donne à cette notion d’utilité). J’ai beaucoup aimé sa conclusion :

Après tout, de nos jours, peut-être que rien n’est plus utile que le futile.

J’ai quelques difficultés à revenir par ici. Le climat actuel me met clairement le moral à zéro. J’ai longtemps hésité à venir dire ce que je pensais des événements récents. De l’horreur des violences policières à l’encontre des mêmes personnes : noires, maghrébines, banlieusardes. Des gens opprimés pour ce qu’ils sont, pour leur identité. De la parole raciste qui se libère. Du terme bamboula décrit comme convenable. De Marine Le Pen qui m’a serré la main au Salon des entrepreneurs. De la pensée qui a suivi « Suis-je un alibi ? ». De cette peur que je ressens parfois en rentrant tard le soir « Serai-je un jour agressée en raison de ma couleur de peau ? ». De cette dame blanche assise près de moi dans le bus, qui reconnaît une autre dame blanche et commence à discuter. De cette pensée qui m’a traversée l’esprit « Et si un jour je vivais dans un monde où en raison de ma couleur, on me demanderait de céder ma place à cette autre dame blanche, ayant ce privilège lui donnant priorité ? ». J’en arrive à ne plus faire défiler mon Twitter car j’ai peur de lire des choses, j’ai peur d’avoir mal face à ces gens décomplexés vomissant leur saleté de pensée raciste, xénophobe, islamophobe. J’ai voulu venir ici partager ma crainte, ma douleur, ma colère. Ma haine, la violence que je ressens à l’égard de tous ces gens. Mes envies de meurtre. Je sais, c’est mal. Et j’ai honte de penser cela. Mais j’en arrive à souhaiter un nouveau déluge divin pour nettoyer la Terre. Voilà, je voulais écrire tout cela et bien plus sur ce billet qui ne sera pas. Enfin pas pour le moment. C’est trop à vif dans mon esprit. Mais un jour, je vous expliquerai pourquoi certaines choses sont intolérables, y compris celles qui consistent à toucher mes cheveux ou à dire qu’ils sont drôles et ma coiffure rigolote.

Bref, je suis venue ici pour partager avec vous quelques choses que J’aime en ce moment.

50 nuances plus sombres avec mes précieuses Sabine et Catherine : c’est fiévreuse que je me suis rendue à Berçy pour les retrouver et passer deux heures avec Christian Grey et Anastasia Steele. J’avoue, je n’étais pas très enthousiaste, le 1er film m’ayant vraiment ennuyée. Là, je ne sais si le combo salle pleine de filles excitées (le mot est faible), les commentaires de mes amies et le film bien rythmé…mais j’ai adoré ! J’ai beaucoup ri, certaines situations étant ridicules (oui, j’ai pris beaucoup de choses au second degré). Un film que je recommande, allez-y sans trop d’attentes, vous passerez un super moment (vous avez vu nos sourires ?!)

Un dîner avec mes sœurs : le genre de choses que l’on ne fait jamais. C’est difficile avec nos agendas respectifs…mais c’est super quand on arrive à trouver ce genre de moments. Bon, on a été déçues par Pedra Alta (ne jamais arriver à 19h30 quand le restaurant ouvre à 19h)…on a fini par se manger des Burgers, ce qui finalement n’a pas été une mauvaise idée !

Faire des coloriages…oui, c’est l’activité du moment. J’ai acheté un carnet de coloriages anti-stress et j’avoue que ça me permet de me focaliser quelques instants (rarement plus de 10 minutes…je le confesse !) sur quelques choses de créatif. Seul hic, j’ai choisi le thème « Japon » et les dessins ne sont pas des plus apaisants (et comment dire que ma patience est mise à rude épreuve avec tous ces détails !!!!).

Et manger du super gâteau aux pommes dont je vous parlais ici, et dévorer le tome 3 d’Outlander, et finir The Crown (mon Dieu, vivement la saison 2)…

Bref, un peu de baume au cœur pour traverser ces temps troublés. Et vous ? Vous aimez quoi ces derniers temps ?

 

Share: