INTRO/AVERTISSEMENT

1. Ce billet n’a pas pour but de trasher gratuitement la Redoute. Je souhaite signaler ici un dysfonctionnement anormal, qui dure depuis un certain nombre de temps. voir ici / ici / ici ou encore ici

2. Concernant ce que vous lirez à propos de la relation blogueur.se/marque, voici la façon dont je vois les choses :

Un.e influenceur.se doit respecter une forme d’éthique. Pourquoi ?

  • Son pouvoir de recommandation est fort, comme l’illustre l’investissement croissant des marques sur les budgets partenariat/collabs.
    Les influenceur.se.s sont clairement entré.e.s dans cette nouvelle économie et en sont des parties prenantes consentantes. Certains en font leur métier, sont rémunéré.e.s pour les articles, photos etc. qu’ils publient sur les produits.
  • Rémunération = devoir de produire une information juste et objective. Oui, j’estime qu’ils ont un devoir d’information : se renseigner pleinement sur la marque avec qui ils travaillent. On leur demande certes un avis personnel mais les marques profitent de leur proximité avec leur large lectorat. On dépasse le cadre du pote.sse influenceur.se.s qui fait une reco à ses ami.e.s. Dans le cas de la Redoute…on tombe des nues en constatant l’écart « traitement blog » et réalité de la clientèle. Vous me direz que les les influenceur.se.s ne peuvent pas tout savoir…
  • mais…en tant que lecteurs.ice.s, nous avons le droit d’être exigeant.e.s sur la qualité et l’exactitude des infos lues sur ces nouveaux médias. Nous avons le droit d’exprimer notre satisfaction, mais aussi de dénoncer, communiquer lorsque cela ne va pas.

Ce soir, j’écris un billet pour exprimer mon mécontentement.J’avais prévu de publier un article sur mes derniers moments « culture »…changement de programme pour vous informer. (Et vider mon sac tant ma colère est énorme !)

J’ai récemment commandé 3 paires de chaussures sur le célèbre site de vente à distance La Redoute. On ne présente plus l’enseigne tant elle a pignon sur rue. Me voilà donc super heureuse de m’offrir ces jolies chaussures, parfaites pour le style et la course  matinale dans le métro. Super affaire avec le ménage de printemps : je paye les trois 62€ contre 159€. Une belle réduction en somme…Il me faudra patienter jusqu’au 3 avril pour les recevoir. J’ai hâte.

Zéro communication sur les dysfonctionnements subis par ma commande

Les jours passent et étrangement, le statut de ma commande n’évolue pas. Un éternel « en cours » s’affiche. Je m’inquiète et le partage sur Instagram, mais Marianne, une fidèle et adorable lectrice, me rassure « ne t’inquiète pas, je viens de recevoir ma paire, et même avec quelques jours d’avance ». Soit, je patiente donc. Les jours passent, je me décide à aller faire un tour sur la page Facebook de la marque…Et là, quelle ne fut pas ma stupeur/effroi/colère à la lecture des commentaires. Un nombre incalculable de plaintes face à des commandes non reçues, ce des mois après, des remboursements jamais perçus…Des messages alertant les internautes de ne surtout pas faire l’erreur de passer commande. La mienne a déjà 2 jours de retard, je décide alors de contacter le service client « un problème technique bloque votre commande. Elle n’a pas été facturée – effectivement, aucun débit sur mon compte bancaire, chouette ! – Notre équipe technique travaille d’arrache-pied pour le résoudre. Soyez patiente, on reviendra rapidement vers vous ». 

Déjà 15 jours que j’attends maintenant et on me sert toujours le même discours.

Aujourd’hui, je suis très en colère car le service client est déplorable et je ne peux même pas annuler ma commande. Je risque donc d’être débitée pour des chaussures que je ne recevrai jamais ou au mieux dans quelques semaines voire mois. C’est ce qu’il vient d’arriver à une autre cliente avec qui je discute sur un groupe dédié à ces soucis.

Une image blanchie, une communication trompeuse, à l’aide des blogueuses

Je suis également très en colère car j’ai fait confiance. Image de marque oblige…Et puis toutes ces blogueuses recommandent la Redoute. J’avoue ne pas avoir été vigilante sur ce point, alors même que je vérifie toujours avant de passer commande. J’ai donc une part de responsabilité. Pourtant, voilà le second point qui me rend dingue de colère : des blogueuses influentes (je parle de 100aine de K d’abonnés) continuent de faire la promotion d’une marque qui trompe les consommateurs. Je viens encore de voir sur Instagram l’une d’entre-elles inviter ses abonnés à cliquer sur le lien (affilié hein, tant qu’à se faire du pognon sur une arnaque !) pour acheter la jolie paire de babies roses poudrées qu’elle présente.

Alors je me demande :

  • À quel moment ces personnes vont-elles se rendre compte de leur pouvoir de recommandation ?
  • A quel moment vont-elles réaliser qu’on leur fait confiance sur les marques qu’elles valorisent ?
  • À quel moment vont-elles se rappeler  que nous, lectrices, on ne reçoit pas gratuitement les dernières babies : on les paye le prix fort !

Mesdames les blogueuses/influenceurs, vous êtes complices de cette image sans faille de la Redoute. Cette entreprise ne respecte pas ses conditions de vente, n’honore pas les commandes (débitées ou non), refacture parfois des commandes déjà débitées – problèmes techniques ∗TAVU∗. Vous vous faites de l’argent ou recevez des cadeaux d’une marque qui trompe.

Rappelez-vous du CONTRAT DE CONFIANCE, presque MORAL, qui vous lie à votre lectorat, et qui accessoirement contribue à vous faire vivre ! En tant que professionnelles (c’est bien ainsi que vous vous présentez), vous vous devez de vérifier que la marque est sérieuse. Ici, c’est loin d’être le cas, en témoignent les nombreux commentaires/plaintes postés sur le web. 

Morale de l’histoire

Chère lecteur.ice, si comme moi tu comptes passer commande sur la Redoute…STOP ! Je te conseille aussi de faire attention à ce que tu lis sur les blogs d’influenceurs. Tu peux aussi alerter tes amis et proches et relayer ce billet.

Pour ma part, je prépare un premier courrier AR et vais tenter de nouveau un appel au service client…doublé d’un mail aux PDG de l’enseigne.

Et surtout, c’est bien la première et la dernière fois que je commande sur ce site merdique !

UPDATE du 13/04

  • Après un énième contact auprès du service client, ma commande devrait être livrée sous 8 jours. Après la version « problème de facturation », puis la version « problème technique », la version « problème de stock » !
Share: