Je retourne mon clavier depuis plusieurs jours. Les idées aussi. L’envie de fermer cet espace ne me quitte pas. Je ne m’y sens plus à l’aise, ni libre d’écrire à « coeur ouvert ». Je ne veux plus être cette personne à visage découvert. J’ai envie d’anonymat. Mais voilà, je n’ai pas encore pris de réelle décision. Et avant de fermer cet…

Share: