Ce matin, je suis contrariée, et c’est peu de le dire. Deux Noirs, abattus par des policiers blancs à Bâton Rouge, en Louisiane, et Minneapolis, dans le Minnesota. On lit, on est triste. On s’offusque. Et on se dit que ce sont deux noms de plus à ajouter à la liste…

Share: